Virginie
Beauregard D.

Virginie Beauregard D. entame une démarche d’écriture en 2005. En 2010, elle lance le recueil Les heures se trompent de but (l’Écrou). D’une main sauvage (l’Écrou) paraît au printemps 2014 (finaliste au prix Émile-Nelligan 2015). La lauréate du prix Jean-Lafrenière–Zénob 2016, voit son plus récent recueil, Les derniers coureurs (2018), être en lice au Prix des Libraires 2019.

Diffusés dans quelques revues, ses poèmes sont aussi présentés dans le cadre d’expositions et au théâtre, notamment dans le projet Home Dépôt (Matériaux Composites). Ainsi, Virginie Beauregard D. participe à nombre d’événements off ou notoires tant au Québec et qu’à l’international. 

Virginie
Beauregard D.

Retour