3e Festival du Jamais Lu Paris
du 20 au 22 octobre 2017

boomerang_bandeau

La formule infaillible du Jamais Lu Paris a fait ses preuves, après deux éditions : quatre metteurs en scène du Québec, issus de cette « génération Jamais Lu » viennent à la rencontre de quatre auteurs français qui, suite à un appel de textes, ont brillé par leur perception, représentation, scan étonnant et détonant de notre monde actuel. Ces encres encore fraîches, encore jamais lues ailleurs, sont ensuite mises en voix par les metteurs en scène québécois, puis livrées au public par des acteurs français investis dans l’aventure.

À cela s’ajoute la Traversée de l’écriture d’un auteur québécois ainsi qu’un cabaret politique réunissant trois auteurs français et trois auteurs québécois afin de clôturer l’aventure.

Trois jours de festivités denses en choc de cultures, d’où naîtront de nouvelles compréhensions du monde.

Pour une troisième édition, le Québec s’en vient hacker la dramaturgie française !

  • Mot de la direction artistique

    Nos braves utopies

    Il ne faisait pas férocement beau dans leur époque.
    Grosse grisaille – tempêtes fréquentes – poudrerie.
    Autour d’eux il neigeait de la grosse slotche de printemps mal arrivé.
    Sur les tribunes on s’insultait vaillamment – les urnes restaient vides à plus de 35% – ailleurs on élisait des clowns friands d’orgies – ici on époussetait les trônes pour des banquiers. Sale temps pour les rêveurs aurait-on dit.
    Et pourtant ils se tenaient debout – dehors au grand vent – en pleine rue.
    Pile poil dans leur monde et malgré tout joyeux – l’esprit comme un sonar.
    Pour ne pas s’abîmer dans le convenu – dans l’assentiment mou – ils ont regardé autour à pleins yeux – ils ont pris acte – ils ont empoigné leur mac.
    Ils n’étaient pas au-dessus des autres ni tout à fait enterrés sous les circulaires et les tracts – ils étaient parmi leurs semblables – ils étaient avec.
    Ils se sont dit : soyons des lanceurs d’alertes.
    Soyons romantiques – bravement utopiques – soyons à cheval sur les frontières.
    Devenons peu à peu les autres à force d’empathie.
    Débusquons jusqu’au bout des chemins convenus une silhouette reconnaissable – embrassons même encore les morts qu’on a aimés – leur parfum dissipé.

    Nous on était là – juste à côté d’eux – foulant les mêmes rues de deux continents – voyant en reflets nos gueules d’ahuris dans les vitrines des mêmes H&M et saluant les mêmes vendeurs de toc prêt-à-jeter sur le continent plastique.
    On avait tous grave envie de rencontre – de retrouvailles – d’ensemble.
    On avait des passeports toujours en règle – des identités faciles à faire bouger.
    Alors on a cherché une maison ouverte à la fête – elle est ici.
    On a inventé des stratagèmes pour vous convier – vous êtes venus.
    On a mis partout des tapis invisibles où c’est écrit : bienvenue.
    On s’est fait un peu beaux pour vous raconter comment le monde tourne de travers.
    Pour la gaieté du geste on va se créer du neuf – sève noire à pleine pages blanches – et que s’écrive en lettres lisibles : Maintenant. Nous. Sommes. Là.
    On devient écho – on se dédouble – on devient multiples contre les murs – on est déjà autres et ensemble.

    Au 3e Jamais Lu Paris vous entendrez les mots de onze auteurs proférés par quarante bouches – notre manière à nous de vous frencher à la québécoise.
    Les auteurs sont d’ici – les metteurs en scène sont de là-bas – les artistes se mêlent depuis une semaine et jettent leurs beaux accents dans l’arène. Au lieu de les abolir il les célèbrent – ils font de leurs questions des poèmes et de leurs carences des couplets. Ils brandissent des manuscrits – pas des armes – et leur fière imposture en lieu et place de légitimité. Et c’est avec vous qu’on va se regarder en face – se parler dans le casque – dans la saison où s’endorment les arbres mais pas les idées.

    Pour que tout cela existe – nous tous ici insoumis rassemblés – il aura fallu pas mal de bonne volonté – des espérances de ouf – de l’entraide à foison et l’aspiration qu’au bout vous seriez au rendez-vous. Notre reconnaissance bouillonne pour Théâtre Ouvert et son équipe embrasante – pour l’équipe du Jamais Lu Montréal toujours à l’avant-poste – pour Artcena qui ne nous dit jamais non – pour la SACD qui s’ajoute aux maillons – pour la Délégation du Québec qui fait pop. Notre gratitude va aussi aux 150 auteurs qui nous ont fait la confiance de nous livrer des textes à peine sortis de leur silence – jamais lus auparavant – des vrais cadeaux vivants qu’on aurait aimé tous vous souffler comme un typhon.

    Quand on voit ça exister tout à coup c’est l’horizon entier qui se déchire.
    Paraît que demain on annonce meilleur.

    Bienvenue au Jamais Lu, chers vous autres !
    Marcelle Dubois et Marc-Antoine Cyr
    codirecteurs artistiques du Jamais Lu Paris
    (avec une accolade à Marie-Ève Perron)

  • La programmation


    VENDREDI 20 OCTOBRE 2017

    20h 5€/3€ JOHN DOE (I NEED A HERO)
    Texte de Lucie Depauw mis en voix par Geoffrey Gaquère


    SAMEDI 21 OCTOBRE 2017

    16h Entrée
    libre*
    TRAVERSÉE D’UNE ÉCRITURE QUÉBÉCOISE : DAVID PAQUET
    Lecture-conférence autour du corpus d’un auteur québécois montée et mise en lecture par Nathalie Fillion
    Dramaturgie Marc-Antoine Cyr
    18h30 5€/3€ CE QUI NOUS RESTE DU CIEL
    Texte de Kevin Keiss mis en voix par Sylvain Bélanger
    20h 5€/3€ QUE NOS VIES (AIENT L’AIR D’UN FILM PARFAIT)
    Texte de Nathanaël Frérot mis en voix par Marie-Josée Bastien


    DIMANCHE 22 OCTOBRE 2017

    16h 5€/3€ LA TRADUCTRICE
    Texte de Vincent Farnasse mis en voix par Marie Charlebois
    18h Entrée
    libre*
    PING PONG
    Nouveau cabaret poétique et politique
    Orchestré par Marcelle Dubois et Marc-Antoine Cyr
    Avec Geoffrey Gaquère, Annick Lefebvre, David Paquet, Julie Aminthe, Sylvain Leney, Julie Ménard

     

    * Entrée libre sur réservation

  • Billetterie et informations pratiques

    Lieu

    Théâtre Ouvert
    4 bis, cité Véron
    75018 Paris
    >> Carte

    Tarifs

    Régulier : 5€
    Tarif réduit* : 3€
    Détenteurs de la carte TO : entrée libre

    *Pour voir tous les détails des tarifs : site du Théâtre Ouvert (Tarif C).

    Réservations

    Par téléphone : +33 (0)1 42 55 55 50
    le lundi de 11h30 à 13h30 et de 14h30 à 17h30
    du mardi au vendredi de 10h à 13h30
    et de 14h30 à 18h

    Par courriel : resa@theatreouvert.com

    Sur place : 1 heure avant le début de la présentation
    Règlement par carte bancaire, en espèces ou par chèque à l’ordre de RATO

  • Salle de presse

    À venir

     

  • Les partenaires

    c Coproduction :

    jamaislu_noir LOGO_TO

    Partenaires 

    GOLogo-Couleur-Horizontal


    Artcena ConseildesartsetdeslettresduQc Delegation-generale-Qc-Paris SACDCanada SACDlogo_france

    c En collaboration avec :

    Le Studio d’Asnières – ESCA