Une programmation tout feu, tout flamme

Une programmation tout feu, tout flamme

i 4 avr 2014 1 Commentaire par
© David Ospina

© David Ospina

 

Pour cette 13e édition, le Festival du Jamais Lu fait feu de tout bois ! Du 2 au 9 mai 2014, le festival fera résonner au théâtre Aux Écuries des paroles brutes et authentiques. Pendant huit jours, des dramaturges offriront des textes inédits pensés par des metteurs en scène et portées par la voix de comédiens. Au cabaret théâtro-littéraire du Jamais Lu, la nouvelle génération se moque de la censure et n’hésite pas à lire tout haut ce qu’elle pense.

Cette année le festival se donne pour ligne éditoriale «Donne-moi ton feu» ! Les 35 auteurs réunis allument des brasiers dans des lieux endormis et espèrent y faire des rencontres authentiques et sublimes. Il n’est plus question ici de révolte, de désengagement ou de remise en question. L’objectif poursuivi se trouve au-delà de l’ici et maintenant. Il est plus franc, plus lumineux, plus poétique.

 

À quoi vous attendre ?

Soirée d’ouverture | Soirée des manifestes : la francophonie est en feu

Pour ouvrir le 13e Jamais Lu, Marcelle Dubois concocte un évènement unique par son envergure. À ses côtés, elle rassemble sur scène 16 auteurs de 9 francophonies (Acadie, Belgique, Burkina Faso, Caraïbe, Comores, Congo, France, Québec et Suisse) qui sont au cœur de collectifs formés pour faire contrepoint aux institutions de leur pays. Confidences, clichés déboutés, envolées poétiques s’entremêlent pour offrir une image contemporaine d’une francophonie en feu!

 

•             Avec son stand-up poétique, La Soirée Papiers MâchésDavid Paquet se tient seul sur scène pour vous susurrer au creux de l’oreille ses contes, poèmes et histoires dans un assemblage inspiré de l’actualité.

•             La langue fougueuse de Julie-Anne Ranger-Beauregard se met au service d’un duo-duel amoureux qui éclate comme un feu dans une maison.

•             Ils sont quatre, un Français, trois Québécois : Jocelyn LagarrigueIsabelle Leblanc,Isabelle RoyRichard Thériault. Avec Pâtisseries françaises de France, ils se lancent à l’eau pour explorer les blessures non cicatrisées qui séparent la France et le Québec.

•             Avec FENDRE LES LACS, je suis loup rivière non je me souviens plusSteve Gagnoncontinue son exploration de personnages plus grands que nature. Il nous amène au cœur d’une forêt dont la quiétude sera dérangée par la découverte d’un mystérieux cadavre.

•             Entre mythologies anciennes et phénomènes inexpliqués, Raconter le feu aux forêtsd’André Gélineau explore les superstitions modernes : qui est cet homme à la tête de chien dont tout le monde parle?

•             Félix Beaulieu-Duchesneau présente une mise en lecture de sa bande dessinée Le Nombril du Monstre, un journal graphique, aux accents fantastiques, qui raconte son expérience de la paternité.

•             Gabriel Robichaud nous entraîne sur un étrange bord de mer. Une étrangère s’y installe et devient propriétaire du Crow Bar… La table est mise pour une fable au réalisme magique envoûtant.

 

Soirée de clôture | La Fête sauvage

Pour clôturer cette 13e édition, le Jamais Lu revêt ses habits de fête… de Fête sauvage! L’artiste invitée à la direction artistique, Véronique Côté, rassemble sept auteurs (Sarah Berthiaume,Joëlle Bond,  Steve GagnonMathieu GosselinJustin LaraméeHugo Latulippe et Francis Monty) et quatre musiciens (Jean-Alexandre Beaudoin, Vincent Carré, Chloé Lacasse et Benoît Landry) pour créer une célébration qui rue dans les brancards. Les premiers écrivent des paroles de chanson enflammées. Les seconds composent la musique, chantent, font vibrer les mots!